[ SkipToMainMenu ]

Période des questions — La santé

L’honorable Rosemary Moodie

Honorables sénateurs, ma question s’adresse au représentant du gouvernement au Sénat.

Sénateur Gold, nous savons depuis longtemps que nombre de Canadiens ont de la difficulté à se procurer des médicaments, en particulier les travailleurs qui vivent dans la pauvreté. D’ailleurs, le gouvernement l’a reconnu lorsque le Conseil consultatif sur la mise en œuvre d’un régime d’assurance-médicaments national a publié, en juin 2019, son rapport final, dans lequel il recommande fortement la création d’un régime universel d’assurance-médicaments.

Dans le cadre du budget de 2019, le gouvernement a annoncé trois mesures clés pour faciliter la création d’un régime d’assurance-médicaments, la première étant la création de l’Agence canadienne des médicaments; la deuxième, l’élaboration d’un formulaire national et la troisième, la conception d’une stratégie nationale pour le traitement des maladies rares.

Sénateur Gold, pouvez-vous nous dire quels progrès ont été réalisés par le gouvernement à l’égard de ces trois mesures?

L’honorable Marc Gold

Merci, sénatrice, de votre question et de souligner l’importance d’offrir un accès raisonnable aux médicaments dont les Canadiens ont besoin pour assurer leur bien-être. Le gouvernement a hâte de mettre en place le régime d’assurance-médicaments. Ce régime fera une énorme différence dans la vie des Canadiens.

La priorité immédiate du gouvernement est de lutter contre la COVID-19 et d’aider les Canadiens à se remettre de cette crise, mais il continue de faire des progrès en vue de remplir ces importants engagements à long terme.

On m’a informé que les mesures suivantes ont été prises. Le gouvernement consulte les provinces et les territoires afin de concevoir un régime d’assurance-médicaments en fonction des principes énoncés dans le rapport que le conseil consultatif présidé par le Dr Hoskins a présenté en 2019, et il a pris des mesures en vue de faire baisser le coût des médicaments pour le traitement des maladies rares et de créer l’Agence canadienne des médicaments afin de rendre le processus d’achat de médicaments plus efficace.

C’est un dossier important, sénatrice. Je vous remercie de votre question. Le gouvernement poursuit ses efforts pour aider les gouvernements provinciaux, dont les responsabilités en matière de santé sont clairement établies, et il travaille en partenariat afin de promouvoir cette industrie importante.

La sénatrice Moodie

Sénateur Gold, bien trop souvent, les listes des médicaments remboursés sont établies selon les besoins des patients adultes. Les enfants et les jeunes ont des besoins différents et ils doivent prendre les médicaments selon une posologie différente de celle des Canadiens plus âgés. De quelle manière le gouvernement veillera-t-il à ce que la liste nationale des médicaments remboursés tienne compte des besoins pédiatriques au Canada? Que fera-t-il pour garantir que le régime national d’assurance-médicaments fonctionne pour tous les Canadiens, y compris les citoyens les plus jeunes?

Le sénateur Gold

Merci, sénatrice, de votre question. Le régime national d’assurance-médicaments répondra aux besoins des Canadiens — jeunes, âgés et entre les deux — grâce à la volonté constante du gouvernement de collaborer avec les provinces et les spécialistes de la santé, ainsi qu’avec les communautés autochtones, pour élaborer ensemble le régime afin qu’il réponde aux besoins réels et variés des groupes formant la population canadienne.