[ SkipToMainMenu ]

PÉRIODE DES QUESTIONS — La Stratégie nationale sur le logement

L’honorable Rosemary Moodie

Honorables sénateurs, ma question s’adresse au représentant du gouvernement au Sénat.

Sénateur Gold, les 18 et 19 mai, le Canada a fait l’objet d’un examen par le Comité des droits de l’enfant des Nations unies. Pendant cet examen, on a demandé aux représentants canadiens ce que notre pays faisait pour protéger les enfants de l’itinérance et de la précarité du logement. En réponse à cette question, notre délégation a parlé de la Stratégie nationale sur le logement. Cependant, des organismes comme l’UNICEF et le Women’s National Housing & Homelessness Network ont signalé d’inquiétantes failles au sein de ce programme. Plus précisément, la Stratégie nationale sur le logement a pour objectif de consacrer 25 % de ses ressources aux femmes et aux enfants, une cible bien étonnante puisqu’elle ne correspond pas aux données probantes dont nous disposons. En effet, ces données prouvent que les femmes, les personnes de diverses identités de genre et les enfants représentent plus de 25 % des personnes vulnérables.

Ma question est la suivante : quelles cibles d’équité sont comprises dans la Stratégie nationale sur le logement afin de veiller à l’allocation de ressources suffisantes pour protéger les enfants qui font face à l’expulsion et à l’itinérance au Canada? Pouvez-vous me fournir des détails sur la façon dont ces cibles sont surveillées?

 

L’honorable Marc Gold (représentant du gouvernement au Sénat)

Merci. C’est une question importante sur un sujet important. Je n’ai pas de réponse, mais je tâcherai d’en obtenir une et de la communiquer au Sénat dès que possible.

Le gouvernement actuel est déterminé, plus que tout autre gouvernement, oserais-je dire, à éliminer les lacunes et les inégalités qui, comme nous avons fini par le reconnaître, affligent les personnes vulnérables au Canada, dont les femmes, les Autochtones, les enfants et d’autres. Le gouvernement continuera de déployer des efforts pour corriger ces inégalités tant dans ce domaine qu’ailleurs.

 

La sénatrice Moodie

Je me demande, sénateur Gold, si le gouvernement a un plan pour passer en revue les objectifs et les mesures des politiques sociales importantes au fur et à mesure que des progrès sont réalisés dans la refonte de nos processus de collecte de données.

 

Le sénateur Gold

Sénatrice, encore une fois, je ne peux pas répondre de manière précise à votre question. Comme le Sénat le sait, le gouvernement a pris des mesures importantes pour désagréger les données, s’assurer que les répercussions des programmes — nous l’avons vu dans le contexte de la pandémie — vont au-delà de cela et comprendre les répercussions concrètes et disparates qui découleront inévitablement et en partie de la mise en œuvre des programmes sociaux. Encore une fois, je tâcherai d’obtenir une réponse à votre question le plus rapidement possible.